Les Cordes

Violon

Premiers prix des CNR de Rueil-Malmaison et Paris (classe de Huguette Déat), Françoise Blanchin poursuit sa formation au Conservatoire Royal de Bruxelles où elle obtient un Premier prix de violon( classe Augustin Leon-Ara), un premier prix de musique de chambre (classe d’A.Siwi) puis un Diplôme Supérieur avec distinction de violon ( classe d’Endre Kleve).
De retour en France, elle est engagée comme violoniste supplémentaire dans différents orchestres ( orchestre symphonique et lyrique de Tours, orchestre de Bayonne, orchestre de Pau, opéra en plein air…).
Passionnée d’enseignement,( elle a suivi le cursus de Pédagogie au conservatoire de Bruxelles), elle a l’opportunité de créer une classe de violon au conservatoire associatif de Neuilly sur Seine où elle enseigne toujours.
En 2009, elle intègre le conservatoire de Poissy comme professeur assistant de violon.
Depuis, elle partage son activité entre ses deux classes de violon des conservatoires de Neuilly et Poissy, et quand le temps lui permet donne des concerts de musique de chambre.

Direction d’ensembles, alto et contrebasse

Marc Elysée

Chef d’orchestre connu pour la précision de son travail, sa pédagogie et son éclectisme, Marc Élysée a dirigé nombre d’orchestres aux États-Unis et au Canada avant de revenir en France, sa terre natale.

C’est en effet à Strasbourg qu’il entame ses études musicales avec le violon, les poursuivant à Nantes et Paris avant d’entrer à la Schulich Music School de l’Université McGill au Canada où il intègre la classe Richard Roberts, premier violon solo de l’Orchestre Symphonique de Montréal.
Plusieurs fois primé en tant que violoniste et très actif en musique de chambre et orchestre, M. Élysée étudie aussi l’alto, le violoncelle et la contrebasse.
Il se lance ensuite dans la direction d’orchestre et étudie avec le chef autrichien Alexis Hauser, puis Claudio Gonzalez, membre fondateur de El Sistema au Vénézuela et Robert McCashin, président fondateur du College Orchestra Director Association aux États-Unis.
Détenteur d’un doctorat en direction d’orchestre, pédagogie de la musique et littérature musicale, il a fondé plusieurs programmes d’orchestres pour des université américaines au Michigan, en Virginie et au Texas.

Violoncelle

Gabriel BILLE

Originaire de Libourne où il débute l’apprentissage du violoncelle dans la classe de François Bex, Gabriel Bille poursuit ses études au Conservatoire de Bordeaux dans la classe d’Etienne Péclard (Prix de violoncelle, formation musicale et analyse), à l’Université Bordeaux III Michel de Montaigne (Licence de musicologie) et au Pôle d’Enseignement Supérieur de Bordeaux Aquitaine, dans les classes de Laurence Dufour et Benjamin Carat. Il y est récompensé par l’obtention du Diplôme d’Etat de professeur de violoncelle en 2014 et du Diplôme National Supérieur de Professionnalisation du Musicien en 2015.

Curieux de partager son répertoire, Gabriel Bille mène parallèlement à sa carrière d’enseignant, une importante activité de musicien au sein de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre des Symphonistes d’Aquitaine à Marmande, ainsi qu’avec diverses formations de musique de chambre qui l’on amené à se produire en France ainsi qu’en Finlande. Il est également invité à se produire en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Talence durant le mois de Juin 2017 pour jouer le Concerto de Edward Elgar.

Également compositeur, il a déjà collaboré avec Etienne Péclard et d’autres compositeurs d’Aquitaine pour l’écriture des pièces enregistrées par ce dernier « Violoncelle 5 cordes ». Ses œuvres sont éditées par AD LIBITUM.

Harpe

Sylvie PERRET ,

…Née de parents musiciens et attirée par la harpe dès son plus jeune âge,
Sylvie PERRET en commence l’apprentissage à Bordeaux dès huit ans. Entendue
et encouragée par Lily Laskine, elle entre au Conservatoire National Supérieur de
Musique de Paris dans la classe de J. BOROT ou elle obtient un brillant premier
Prix en 1983. Un an plus tard, elle entre comme soliste à l’Orchestre de l’Opéra de
Paris. Distinguée lors du premier concours de jeunes talents organisé par le Lion’s
Club, elle est également lauréate du Concours International de Genève en 1986 .
Parallèlement à son travail d’Orchestre, elle se produit régulièrement en musique
de chambre dans des formations très variées comme en trio « hautbois, cor et
harpe », ou en sonate avec les vents. Invitée de différents festivals (Paris, Graz,
Académie Maurice Ravel, Nuremberg, Salle Gaveau, Festivals d’été du Chambon
sur Lignon, de La Canourgue, du Mont-Dore, de Rouffach) elle participe aussi
régulièrement à la saison de musique de chambre de l’Opéra de Paris souvent
dans son répertoire de prédilection que sont Ravel, Debussy, Caplet, Tomasi, Cras,
ou Jean Françaix avec lequel elle a travaillé.
Citons également un enregistrement du concerto pour flûte et harpe de Mozart
avec C. Cantin et l’Orchestre de L’Opéra sous la direction de G.Prêtre, un CD de
sonates pour clarinette et harpe avec M.Gabai et sa participation au film
poétique de C.Chaudet sur le Rossignol avec N.Dessay. Actuellement elle forme un
duo hautbois et harpe avec son mari F.X. Bourin et accompagne la Mezzo Anna
Wall tantôt dans des airs d’Opéra, tantôt dans des mélodies.

Les Bois

Flûte traversière

Emilie-Lieven

Emilie LIEVEN

C’est la sonorité légendaire de J.P RAMPAL entendu lors de la retransmission d’un concert anniversaire qui a éveillé chez LIEVEN Emilie la passion pour la flûte traversière et ne l’a plus quitté depuis !

Originaire du Nord c’est dans les harmonies qu’elle effectue ses premières expériences musicales avant d’intégrer la classe de Chrystel DELAVAL au Conservatoire à Rayonnement Régionale de Lille, qui lui ouvre les portes d’une carrière professionnelle et lui offre ses premiers remplacements d’orchestre au sein de l’Orchestre National de Lille (O.N.L).

Admise en 2003 au concours d’entrée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (C.N.S.M.D.P), elle intègre alors la classe de P.Y ARTAUD et se spécialise en piccolo auprès de Pierre DUMAIL. Elle travaille également auprès de P. BERNOLD et de M. MORAGUES dans le cadre du cycle de musique de chambre.

Elle y obtient son Diplôme de Formation Supérieure (D.F.S) à l’unanimité en juin 2007, complété en 2009 par un prix de musique de chambre dans la formation flûte et harpe et en juin 2013 par un D.F.S en piccolo (1ère promotion dans cette discipline). Aujourd’hui ses activités artistiques se partagent entre l’orchestre (elle est membre sociétaire de l’Orchestre Pasdeloup et membre invité de l’Orchestre Colonne), et la musique de chambre dans diverses formations (récital avec harpe, piano, quintette à vent…).

Passionnée par l’enseignement elle se spécialise dans ce domaine et obtient le Certificat d’Aptitude (C.A) ainsi qu’un master de pédagogie, au C.N.S.D.M.P en 2014. Elle enseigne actuellement au Conservatoire de Musique et de Danse de Poissy ainsi qu’à la Maison des Arts d’Aubergenville (78).

Hautbois

Nathalie LE BRAZIDEC

 

Nathalie LE BRAZIDEC est PROFESSEUR  D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE spécialité HAUTBOIS

1er prix à l’unanimité de la ville de Paris,médaille d’or de l’ENM du Raincy et médaille d’or du CRR de Saint-Maur-des-Fossés

Elle a étudié avec André RATTE,Jacques ZANNETTACCI (hautbois solo du théâtre de Limoges),Michel GIBOUREAU

(hautbois solo de l’ensemble orchestral de Paris), a perfectionné sa pratique du cor anglais avec Alain DENIS (cor anglais solo à l’orchestre de Paris)

Elle enseigne le hautbois et la musique de chambre au CRD de l’Aveyron depuis 1991

Elle collabore activement à l’association française du hautbois

Professeur chargée de la direction des orchestres du dispositif OAE (Orchestre à l’école)

Participation à de nombreux orchestres ( orchestre d’Ingres, musique d’Autan,l’opus à l’oreille …)

Clarinettes

Jean-Marie JUAN

Jean-Marie Juan étudie la clarinette dans les conservatoires de Bordeaux et de Nice auprès des maîtres Yves Didier et Michel Lethiec . Il obtient dans ces établissements les prix de clarinette et de musique de chambre. Il fonde en 1986 avec trois amis le Quatuor de Clarinettes de Bordeaux.

Avec cette formation, il va enregistrer deux CD et donner pendant 15 ans de nombreux concerts en France et à lʼétranger.

Titulaire du certificat d’aptitude, il enseigne actuellement la clarinette au conservatoire de Libourne et à la Maison de la Musique de Bègles.

Parallèlement à ses activités de clarinettiste, Jean-Marie Juan sʼintéresse à la direction d’orchestre. Sa rencontre avec le chef d’orchestre roumain Constantin Bugeanu, dans le cadre de l’Académie Menuhin, s’avère déterminante.

Il part étudier à Bucarest et suit pendant plusieurs années l’enseignement privé du Maître. De septembre 2004 à juin 2008, il est chef d’orchestre à l’Opéra de Brasov (Roumanie).

Il a, entre autres, dirigé « Carmen » et « Les Pêcheurs de perles » de Bizet, “Cosi fan tutte » et « Les Noces de Figaro » de Mozart. Il aborde régulièrement le répertoire symphonique avec les philharmonies de Sibiu, Arad, Botosani,Brasov et Ploiesti.

En Roumanie, Il a dirigé le choeurs de la Philharmonie dʼArad, ceux de lʼOpéra National de Cluj-Napoca et de lʼOpéra hongrois de Cuj-Napoca ainsi que celui du Théâtre dʼOpéra de Craiova Avec la troupe de l’opéra de Brasov,il a donné les « Pêcheurs de perles » et « Les Noces de Figaro » en Allemagne, Autriche, France, Suisse et Luxembourg.

Au cours de l’été 2007,il dirige en France la création mondiale de l’opéra de Jean-Paul Noguès, « Les esprits de Garonne », spectacle repris en juillet et août 2008. Rentré en France en juin 2008, il dirige lʼensemble vocal Jubilate jusquʼen 2013. Avec ce choeur, il a donné, entre autres, le Gloria ne Ré majeur et le Credo de Vivaldi, la “Messe Lumière” de Jacques Loussier, un spectacle choeurs dʼopéras, un programme oratorio en collaboration avec la pianiste Eva Cusmir, la “Freischutz-Messe” de Carl Maria von Weber.

Depuis juin 2014, Jean-Marie Juan est le fondateur et le chef du choeur “Saint-Florian”, avec lequel il donne régulièrement des concerts. Il a participé en 2009 à la création de lʼOrchestre Symphonique de Pessac, formation dont il est depuis le directeur musical.

Basson allemand, Bassons anciens, atelier d’anches

Franck LEBLOIS

C’est à l’âge de 17 ans que Franck LEBLOIS découvre le basson après avoir pratiqué la trompette et le cor de chasse depuis l’âge de 8 ans. Trois ans plus tard il entre à l’orchestre Lyrique du Grand Théâtre de Tours où il restera 13 années avant de se consacrer exclusivement à la musique de chambre sous ses différentes formes, à la création et au développement du répertoire de son instrument.

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 1993 dans la classe de basson de Jean-Pierre Laroque, il y obtient également la même année un Certificat de spécialisation en Musique de Chambre (Troisième cycle). En 1994, le concours International de musique de Chambre d’Illzach (France) lui décerne un deuxième prix en trio d’anches. Il obtient la même année le Certificat D’aptitude à l’enseignement du basson (CA).

Passionné par la nouveauté, la recherche et les rencontres, Franck Leblois collabore avec de nombreux artistes et compositeurs du monde entier dont il assure les créations ou les interprétations d’œuvres. Artiste invité, Franck Leblois, s’est produit dans de nombreux pays (USA, Roumanie, Pologne, Mexique, Australie, Maroc) tant comme soliste que comme pédagogue.

En 1988, il fonde l’association « fou de basson » dont il est toujours à l’heure actuelle Président. Une association qui figure parmi les plus importantes sur le plan international et dont il organise tous les trois ans le « Colloque de Pédagogie et son festival de création autour du basson ».

Depuis 2006, il est invité comme artiste et professeur au Festival d’été « AMEROPA » de Prague. Il collabore également comme basson solo avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc tout en continuant son enseignement du basson et de la musique de Chambre au Conservatoire National de musique d’Angoulême où il habite.

franck-LEBOIS

Basson français

Photo-Florence-Deplat

Florence DEPLAT

Florence a suivi toute sa scolarité au conservatoire de Limoges, tout d’abord en piano, puis débute tardivement le basson auprès de Marc DUFRENNE. Après l’obtention du baccalauréat, et dans le but de se perfectionner, Florence DEPLAT part se former à Paris. Admissible aux CNSM de Paris et Lyon, elle est élève de Régis POULAIN, Laurent LEFEVRE et Jean-Claude MONTAC.

Elle obtient sept premiers prix de conservatoire dans trois matières différentes : Basson, Musique de Chambre et Formation Musicale. Sa formation orchestrale se finalisera conjointement, après un recrutement sur concours national, à l’Orchestre Fançais des Jeunes, alors dirigé par Jésus Lopes COBOS.

L’obtention d’un Diplôme d’Etat puis d’un PEA en basson français marque son orientation et son goût pour la pédagogie. Tout d’abord professeur à Saint-Junien (87), Florence DEPLAT enseigne aujourd’hui en région parisienne, principalement à Poissy (78), tout en assurant des fonctions régulières de jury de concours. En parallèle, après avoir été basson solo de l’Orchestre Romantique Européen, dirigé par l’ancien secrétaire d’Etat, Lionel STOLERU, Florence DEPLAT exerce actuellement son métier d’instrumentiste en tant que basson solo de l’Orchestre Divertimento, dirigé par Zahia ZIOUANI.

Cette phalange lui offre l’opportunité de se produire également en tant que soliste, en France, mais aussi plus occasionnellement au sein de l’Orchestre National d’Alger.

Saxophone

Marianne DEMONCHAUX

Ayant débuté le saxophone à l’âge de 9 ans, Marianne DEMONCHAUX obtient en 2006 son DEM de l’Arc Alpin au CRR d’Annecy dans la classe de Fabrizio Mancuso. Elle poursuit sa formation en région parisienne auprès de Nicolas Prost et de Jacques Charles et obtient son Diplôme d’Etat du Cefedem IDF en 2008. Dans le même temps, elle se perfectionne auprès de Jean-Michel Goury au CRR de Boulogne-Billancourt. Par la suite, elle décide d’approfondir ses connaissances en matière d’enseignement à l’Université Paris VIII et obtient sa Licence en Sciences de l’Education.

À son arrivée à Paris, elle intègre l’Orchestre d’Harmonie de Levallois-Perret qui lui permet de toucher à tous les styles, notamment en participant régulièrement à des créations pour cet orchestre. Elle y occupe aujourd’hui la place de saxophone alto solo. Elle a également joué au sein de diverses formations, tel que l’Ensemble Continuo, ensemble de saxophones qui s’est produit en France et au Japon.

Elle enseigne actuellement à l’Ecole de Musique du Pays de Meaux.

LES CUIVRES

Trompette

Christophe VOITURON

Christophe Voituron commencé la trompette à l’âge de 7ans auprès de son grand-père au sein de la Royale Philharmonie de St-Symphorien (orchestre d’harmonie belge).

Il Grandit au sein d’une famille de musiciens amateurs et professionnels, son parrain étant Michel Méaux, alors trompette solo de l’orchestre de la RTBF en Belgique et son frère timbalier solo de l’orchestre de Cannes.

 

Christophe Voituron a donc étudié la trompette auprès Serge Dupont et M.Méaux avant d’arriver au conservatoire Royal de Mons en Belgique, dans la classe de Jc Deside.

Il fait ensuite un bref passage par Lille(59) dans la classe de J.Delangre où il obtient une Médaille d’or.

En 1997 où il va étudier à Paris avec Mr A.Curé et Pierre Gillet avant d’intégrer la classe trompette au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Mr C.Garrec en 99 où il obtient son prix de trompette et musique de chambre en 2003.

En 2006, il est membre  « World Symphonic Orchestra » dirigé par Yutaka Sado.

 

Actuellement, Christophe Voituron assure les postes de trompettiste solo au sein des orchestres de d’Harmonie de  Levallois et Melun, ainsi que dans les orchestres de Chambre d’Etampes, de la Sinfonietta de Paris, et d’Estivales en Puisaye

 

Il assure également la fonction de musicien supplémentaire dans les orchestres de l’Opéra de Paris, Nancy, Metz, Divertimento, Pasdeloup, Capitole de Toulouse, Harmonie de Sèvres et Meudon.

Christophe Voituron est également cornettiste au « Paris brass band », et assure de nombreux concerts avec orgue en compagnie de P. Sauvage à Neuilly sur Seine avec lequel il vient d’enregistrer un CD en quintette de cuivres.

 

Depuis Septembre 2018, Christophe Voituron est professeur rattaché au conservatoire du 13ième arrondissement de Paris

Cor

Bérengère BREGEAT

Bérangère Bregeat commence le cor à 8 ans à l’école de musique de Bellac en Limousin avec Olivier Barry, puis continue son cursus avec lui au Conservatoire de Limoges jusqu’à l’obtention du Certificat d’Études Musicale. Elle poursuit ensuite jusqu’au Diplôme D’Études Musicales de Cor, ainsi que celui de Formation Musicale et celui de Musique de Chambre, et obtiens le prix de la ville de Limoges avec Eric Hulin. Elle pars ensuite au Crr de Paris dans la classe de Jérôme Rouillard jusqu’à l’obtention du prix de perfectionnement, puis ensuite au Pôle Aliénor de Poitiers pour passer son diplôme d’État de professeur de Cor.
Bérangère enseigne la formation musicale à l’école de musique de Bellac, et le cor au Conservatoire de Panazol, ainsi qu’auprès de l’orchestre à l’école de Bellac et l’orchestre à l’école du Conservatoire de Poitiers.

TROMBONE

Mathieu CREBASSA

Il commence la musique à l’âge de 6 ans en touchant d’abord à la trompette puis à l’euphonium. Ce n’est qu’à l’âge de 12 ans qu’il commence le trombone au Conservatoire de Béziers avec Hervé BARTHE. Il rentre par la suite en classe tmd au CRR de Montpellier dans la classe d’Elisabeth MONTION. Il y obtient les prix de musique de chambre et de trombone. Il monte ensuite se perfectionner auprès de Daniel BRESZINSKY au CRR 93 d’Aubervilliers-la Courneuve. Il y suivra également les cursus d’analyse et d’histoire de la musique auprès de Jean-François BOUKOHBZA. Il s’intéresse très rapidement à la pédagogie, à la transmission et l’éducation musicale. Actuellement il est professeur de trombone au Conservatoire de Fontenay-sous-bois, à l’école de musique du pays de Meaux ainsi qu’à l’école de musique Polynotes (Paris 11ème ). Il se produit régulièrement au sein de différentes formations en se confrontant à de nombreux styles divers et variés.

TUBAS

Atsutaro MIZUNAKA

Né à Yamaguchi au Japon en 1970, Atsutaro Mizunaka est tuba solo de l’Orchestre de l’harmonie militaire de la Japan Maritime Self-Defense Force de 1989 à 1992 puis de la Japan Ground Self-Defense Force 13th Band de 1992 à 2001 à Hiroshima où il obtient trois Grands Prix militaires.
Il a été tubiste de l’Odyssée ensemble et cie (2007-2008). Il  est  invité pour des concerts  à l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Opéra National de Lyon, SWR Baden-Baden et du Freiburg Sinfonieorchester, Hiroshima Symphony Orchestra, etc.

Il est admis en 2001 au CNSMD (Conservatoire National Supérieur Musique et de Danse) de Lyon avec Melvin Culbertson et obtient le DNESM (Diplôme National Supérieur d’Etudes Musicales) en 2004 et le CECS (Cycle d’Etudes Contemporaines Spécialisées) en 2006 à l’Atelier Instrumental du XXe siècle. Il a été boursier de ADAMI (Société Civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) en 2005. En 2007, il étudie à l’Université Lumière Lyon 2 en Master 2 pour les musiques appliquées aux arts visuels.

Il a obtenu le 4ème prix au Japan Wind and Percussion Competition de Tokyo (1998), Prix Dipromat au International Instruments Competition de Markneuikirchen (2000), Troisième prix à l’ITEC International Tuba and Euphonium Competition de Budapest (2004).

Au cours des dernières années, il a participé à la création d’œuvres contemporaines, collaborant ainsi avec des compositeurs, des metteurs en scène, des danseurs, des techniciens de la lumière et des ingénieurs du son pour les nouvelles technologies. Toutes ces expériences l’ont amené aux différentes esthétiques ou formes d’art et l’ouverture vers de nouveaux publics.
Atsutaro Mizunaka est Tuba solo de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine depuis 2008.

Accompagnement pianistique

Nelly COTTIN

Née à Lyon. Issue d’une famille de musiciens, elle commence l’étude du piano dès l’âge de six ans sur les conseils de son père, flutiste. A sept ans, elle entre au lycée musical du conservatoire de Lyon dans la classe de piano d’Anne- Marie LAMY. En 1978, elle obtient une médaille d’Or de solfège et en 1983, une médaille d’Or de piano et de lecture à vue.

Pendant près de trois ans, elle suit des cours à Paris avec Gabriel TACCHINO ainsi qu’avec sa répétitrice Madame BOYER. En 1984, elle entre dans le classe d’accompagnement piano de Mireille GUILLAUME au CNR de Lyon où elle obtient une médaille d’Or en 1988.

Elle est depuis 1988, pianiste accompagnatrice au Conservatoire à Rayonnement Régional de Chambéry, ainsi qu’à l’Institut Musical SUZUKI de Lyon. Elle joue dans de nombreuses formations, tant en musique de chambre, qu’en récitals ou dans l’Orchestre des Pays de Savoie.

Elle accompagne depuis de nombreuses années Guy TOUVRON, trompettiste international, tant en France qu’à l’étranger, avec qui elle a enregistré trois disques. Elle accompagne également, le ténor Louis Mathieu ainsi que la mezzo-soprano Colette ALLIOZ-LUGAZ. Avec chacun de ces deux artistes elle a enregistré un disque : « Passion » et « Les mélodies du bonheur ».

Nelly-COTTIN